Sélectionner une page

A l’adolescence ou même plus tard, l’acné laisse des traces plus ou moins disgracieuses sur le visage… De vilaines cicatrices qui nuisent à votre teint zéro défaut ! Si certaines cicatrices disparaissent très rapidement parce que peu profondes, d’autres peuvent au contraire vous mener la vie dure. Mais rassurez-vous, de nombreux traitements existent pour atténuer les cicatrices d’acné. Le point sur ces techniques.

 

Estomper des cicatrices d’acné plus ou moins tenaces

L’acné peut causer plusieurs types de cicatrices : cicatrices pigmentaires, cicatrices hypertrophiques ou encore atrophiques. Si certaines représentent des taches, d’autres plus sévères peuvent causer des “trous” ou des bosses, qui s’effacent plus difficilement de la peau.

 

Faire disparaitre les cicatrices pigmentaires

Aussi appelées cicatrices dyschromiques, certaines taches causées par l’acné peuvent être de couleur rose voire même rouge. Elles apparaissent une fois le bouton parti en une tache colorée, mais sans relief. Bien traitée, ce type de cicatrice pigmentaire s’estompe rapidement après un traitement et disparait rapidement de la surface de l’épiderme.

Plus rares, les taches brunes¹ touchent quant à elles les peaux plus foncées de manière générale. Dans ce cas, trois solutions s’offrent à vous : vous faire prescrire une crème qui dépigmente, réaliser une cure en institut spécifique ou avoir recours à du laser.

¹ En cas de doute sur la provenance des taches brunes sur la peau, il est important de consulter un médecin.

 

Estomper les cicatrices atrophiques 

Les cicatrices hypertrophiques laissent apparaître des trous, voire des  bosses à l’emplacement de l’ancien bouton après la cicatrisation de celui-ci. Elles doivent être traitées rapidement, le risque étant qu’elles s’installent et ne disparaissent plus laissant des traces indélébiles sur l’épiderme. Ayant tendance à s’estomper moins facilement que les taches pigmentaires, les cicatrices en creux nécessitent parfois un traitement plus approfondi : bien que traitées au laser, certaines – comme les cicatrices dites « en pic à glace », nécessitent également une légère incision au bistouri

 

À quel moment démarrer un traitement pour estomper les cicatrices d’acné ?

Tout d’abord, il est essentiel de patienter jusqu’à la fin de l’adolescence : certaines marques, taches et cicatrices peuvent effectivement disparaître de manière naturelle. C’est le cas notamment pour les cicatrices pigmentaires. Évitez également d’avoir recours à des traitements pendant les mois d’été, l’exposition solaire étant à éviter au maximum car elle accentue le risque de taches. Préférez donc la période hivernale pour démarrer, peu importe le traitement choisi.

 

Crèmes, peeling, laser… Divers traitements s’avèrent très efficaces pour une grande majorité de patientes lorsque bien traitées. Ne pas hésiter à demander un avis médical auprès de votre dermatologue. Petits boutons ou acné sévère, il est recommandé de ne pas percer volontairement vos boutons sans avoir à en craindre les conséquences : bien que vos cicatrices d’acné puissent être largement atténuées, le meilleur moyen de ne pas en avoir est de ne pas toucher à vos imperfections pour préserver votre capital jolie peau.