Sélectionner une page

A chaque âge, votre peau n’a pas les mêmes besoins. Bien qu’il soit recommandé d’utiliser une crème hydratante dès les premiers pas dans la vingtaine, c’est aux alentours de la trentaine que l’on constate les premiers signes de l’âge d’où l’importance d’adapter sa routine beauté. Pour vous donner un coup de pouce et prévenir ou atténuer les signes de vieillissement cutané, rien de tel qu’un soin anti-âge. Mais comment choisir une crème adaptée aux préoccupations de votre peau ? Tous les conseils pour bien choisir sa crème anti-âge.

 

Quels sont les actifs des crèmes anti-âge ?

Plusieurs actifs sont connus pour aider à lutter contre les marques du temps sur la peau. Quels sont-ils ?

–        Antioxydants : oligo-éléments (zinc, sélénium et silicium), vitamines A, C et E, végétaux (thé vert, pépins de raisin) et algues.

Les antioxydants luttent contre les radicaux libres, améliorent le relief de la peau et luttent contre l’apparition des rides. La vitamine C offre une triple action : anti-rides, anti-oxydante et bonne mine. Ces actifs permettent également de lutter contre les effets néfastes de la pollution sur la peau.

–        Rétinol

Le rétinol, moins irritant, peut être utilisé dans les crèmes anti-âge à la place de la vitamine A, très puissante. Il est efficace à la fois en surface et en profondeur du derme. Il stimule le renouvellement cellulaire, lissent les ridules peu profondes et les rides installées, atténue les taches pigmentaires, favorise l’éclat du visage et augmente l’épaisseur de la peau. Il aide aussi à la production de collagène, qui peut faire défaut avec l’âge. Rien que ça !

–        AHA

Ce sont des acides présents dans les agrumes, le raisin ou la canne à sucre. Ils exfolient pour éliminer les cellules mortes, hydratent la peau, lisse les traits du visage et ravivent l’éclat du teint.

–        Acide hyaluronique

C’est un composant que le corps produit naturellement, mais en diminuant avec le temps. Il hydrate la peau, la rend souple, rebondie et ferme. Le grain de peau est lissé et le renouvellement cellulaire est stimulé.

 

Le choix d’une crème anti-âge dépend de votre type de peau

Quelle crème anti-âge choisir si vous avez la peau grasse ou mixte ?

Les peaux mixtes ou grasses ont besoin d’un soin anti-âge qui régulent le sébum et l’aspect luisant de la peau. Ce type de peau verra apparaître des rides profondes. Une crème légèrement exfoliante pourra lutter contre la perte d’élasticité de la peau.

Peau sèche : quelle crème anti-âge est faite pour vous ?

Si vous avez la peau sèche, optez pour une crème légère pour le jour et plus riche pour la nuit. Les peaux sèches sont fragiles et peuvent s’affiner ou s’irriter facilement. Les rides seront donc très fines. Choisissez une crème anti-âge contenant des anti-radicaux et du rétinol. Les filtres solaires présents dans certaines crèmes anti-âge sont bénéfiques pour toutes les peaux, d’autant plus pour les peaux sèches, le soleil ayant comme effet néfaste d’assécher la peau.

Vous avez la peau normale : quelle crème anti-âge sélectionner ?

Pour les peaux normales, le choix du soin anti-âge est plus simple. Une crème légère et hydratante sera très bien.

Peau atopique : quelle crème anti-âge adopter ?

Enfin, si vous avez la peau atopique, privilégiez une crème anti-âge hypoallergénique et adaptée aux peaux sensibles.

 

À chaque décennie sa crème anti-âge

Tout comme pour les types de peaux, le soin anti-âge doit être en adéquation avec votre âge. À 30 ans, 40 ans, 50 ans ou 60 ans et plus, le vieillissement cutané n’en est pas au même stade et les besoins de la peau ne sont donc pas les mêmes.

Quelle crème anti-âge à 30 ans ?

Lors de la trentaine, vous verrez apparaître vos premières rides et ridules, mais elles ne seront pas très marquées. Optez donc pour une crème spéciale « premières rides », pour lutter contre les marques du temps en douceur. C’est à partir de 30 ans que le corps développe moins de collagène. L’idéal est donc de traiter les rides dès le début pour ne pas qu’elles se creusent trop. Les produits contenant des vitamines A, C et E et du collagène sont conseillés. Vous pouvez alterner ce soin avec votre crème hydratante de jour habituelle.

Quelle crème anti-âge à 40 ans ?

Vers 40 ans, la peau devient plus fine et moins élastique. Les rides se creusent. Vous pouvez commencer à appliquer de la crème anti-rides tous les jours, matin et soir. Optez pour une crème anti-âge global, enrichie en antioxydants, qui aide aussi au renouvellement cellulaire et à la production d’élastine et de collagène.

Quelle crème anti-âge à 50 ans ?

Autour de 50 ans, avec l’arrivée de la ménopause, la peau est moins dense et les cellules se renouvellent moins facilement. Des taches pigmentaires font leur apparition et la peau s’assèche, car elle produit moins de sébum. Vous pouvez donc commencer à appliquer une crème anti-âge spéciale « peaux matures » avec un programme global et une texture confortable pour la peau.

Quelle crème anti-âge à 60 ans et plus ?

À 60 ans et plus, la peau du visage devient de plus en plus sèche et de plus en plus fragile. Les rides sont de plus en plus voyantes et le visage s’affaisse. Continuez à appliquer une crème anti-âge matin et soir, en privilégiant celles dont la texture et l’odeur vous plaisent. Même si à cet âge la société accepte plus vos rides, et vous aussi, il est important de se sentir bien dans son corps.

 

La bonne gestuelle pour appliquer sa crème anti-âge

Côté gestuelle, lors de l’application de la crème anti-âge, bon nombre de femmes pensent s’hydrater correctement mais oublient les zones du cou et du décolleté. Pourtant, ce sont des parties du corps très fines et très fragiles, particulièrement soumises au vieillissement cutané, et il ne faut pas les oublier !

Il existe 4 gestes connus selon ce que l’on souhaite apporter à sa peau.

–        Pour lisser la peau, il faut la masser

–        Pour défroisser le visage, il faut le presser

–        Pour raffermir la peau, il faut la pincer

–        Et enfin, pour tonifier le visage, il faut le tapoter.

 

La cure Bloomea pour lutter contre le vieillissement cutané

En complément des crèmes anti-âge, vous pouvez vous faire plaisir et chouchouter votre peau avec un soin en institut. La cure Bloomea (lien : http://www.bloomea.fr/) est la garantie d’avoir une belle peau et de lutter contre le vieillissement cutané. Ce modeling innovant et indolore combine 3 techniques : la macro-exfoliation, les microvibrations haute fréquence et la luminothérapie. La cure va lisser les vagues de la peau, unifier le teint et augmenter les taux de collagène et d’élastine de la peau, qui diminuent avec les années. Le grain de peau est également affiné et les pores sont resserrés. La peau est lissée, retendue et tonifiée. Le modeling Bloomea : un coup de jeune et de vitalité assuré !

 

Rappel beauté : vous l’avez sûrement entendu maintes fois, mais la base d’une belle peau et d’effets du temps atténués, c’est d’avoir une bonne hygiène de vie. Boire beaucoup d’eau, hydrater aussi son corps, faire attention au soleil, manger sainement et avoir un minimum d’activité physique sont tout autant de bonnes résolutions à adopter si ce n’est pas déjà fait. À noter aussi que l’abus d’alcool et le tabac rendent le teint brouillé, terne et augmentent les imperfections. En suivant toutes ces bonnes pratiques, la peau sera plus lumineuse, plus lisse et le temps semblera avoir moins d’emprise sur vous !

Concours de l' "Esthéticienne de Demain" 2020Vous êtes esthéticiennes ?

PONDEZ au quizz de "l'Esthéticienne de Demain", et GAGNEZ 6 000 euros de lots !
(Une fontaine Bloomea + une offre exclusive Flexy)

Concours organisé par Bloomea, Flexy et les Nouvelles Esthétiques.

Répondre au quizz